Réparer une moto avec des pièces d'occasion

Ads 1 avis

Après un accident ou une chute, les coûts de réparation de votre moto peuvent monter très vite en fonction des dégâts. Découvrez des bons plans pour remettre en état votre bolide sans trop dépenser. Privilégiez par exemple les pièces d’occasion, effectuez vous-même certaines réparations, et pourquoi ne pas récupérer une moto accidentée du même modèle que la vôtre dans une casse moto.

Retaper une moto sans trop dépenser

Votre bolide a besoin d’une révision. Vous devez remettre votre moto en état à la suite d' une chute ou d’un accident.

Découvrez des conseils pratiques pour réparer votre bécane sans se ruiner et sans mettre en péril votre sécurité.

Faites le bon choix entre réparer soi-même ou recourir à un professionnel, utiliser des pièces d’occasion ou privilégier des neuves, réparer ou remplacer les pièces endommagées, etc.

Un premier diagnostic

Après une chute, prenez le temps d’examiner l’état de votre moto.

Inspectez la carrosserie, vérifiez si les différentes commandes fonctionnent correctement, détectez les éventuelles anomalies au niveau du guidon et de la fourche, etc.

Si le choc a été violent, pensez à vérifier en détail les différents composants de la moto, des pièces d’habillage aux éléments de structure, sans oublier les pièces vitales.

Vous pouvez aussi réaliser quelques tests pour repérer rapidement les éventuels dommages. En voici quelques-uns :

  • Pour vérifier l’état de la fourche, mettez la moto sur béquille centrale, puis observez les reflets de lumière sur les tubes plongeurs. Si ceux-ci ne sont pas parallèles, c’est que le té ou les tubes sont touchés.
  • Passez ensuite au niveau des roues. Inspectez scrupuleusement les rayons, les jantes, les flancs et les bandes de roulement des pneus pour repérer les éventuelles déformations ou les fissures.
  • Appuyez également sur le levier tout en faisant tourner les roues. Si vous sentez des frétillements, cela signifie que le disque de frein est voilé.
  • N’oubliez pas de jeter un œil au niveau de la jonction entre la colonne de direction et les tubes du cadre. Si la chute y a laissé des traces, il y a de fortes chances que le choc ait affecté la géométrie du cadre. Une vérification auprès d’un professionnel est alors recommandée.

Ces quelques vérifications permettent d’avoir une idée du budget et des réparations requis pour remettre votre bolide en état.

Réparer soi-même ou faire appel à un professionnel ?

Être bricoleur et s’y connaître en mécanique est un atout pour éviter des notes salées. Vous pourrez effectuer vous-même certaines réparations. Pour cela, vous pouvez vous aider des nombreux tutos disponibles sur le web pour vous guider dans la manière de les réaliser.

C’est le cas par exemple si vous avez besoin de remplacer des pièces comme les feux et les clignotants, les différents leviers et commandes, les câbles, etc.

Les plus habiles n’auront aucun mal à remettre en état un carénage abîmé, à repeindre la carrosserie pour effacer les traces de rayures et redonner un coup d’éclat à la machine, ou à refaire les branchements électriques de la moto.

Par contre, si les dégâts sont importants et surtout s’ils concernent des pièces essentielles, il est indiqué de recourir à un professionnel pour éviter les bidouilles malencontreuses.

Réparer une moto avec des pièces d'occasion

C’est le cas par exemple en cas de dommages au niveau du bloc moteur, de fissures sur les carters, ou encore de fuites du radiateur.

En effet, la réparation de ces pièces requiert le plus souvent un démontage complet de leurs éléments. Il est alors judicieux de confier ces tâches à un professionnel.

Il en va de même si le choc a endommagé des pièces de structure. Leurs réparations peuvent nécessiter des matériels particuliers ou des soudures. Il faudra s’adresser à un professionnel doté d’un marbre pour redresser un cadre faussé par exemple.

D’ailleurs, en cas de doute sur l’état de ces éléments, il est conseillé de prendre l’avis d’un expert. Lui seul saura indiquer si la pièce est toujours en état, a besoin d’être réparée ou s’il faut la remplacer.

Raisons pour lesquelles, en cas de chute, la première chose à faire est d’inspecter l’état de la moto pour évaluer les dégâts et avoir une idée des réparations à effectuer.

Cette précaution est de mise même après une chute en apparence sans gravité. Il est important d’identifier les dégâts. En effet, même un léger choc peut causer des dommages qui risquent de mettre en péril votre sécurité.

Des pièces d’occasion ou des pièces neuves ?

Réparer une moto avec des pièces d'occasion

Même si le terme occasion fait parfois peur, il s’agit d’une alternative intéressante pour maîtriser les coûts de réparation de votre moto.

En termes de prix, les pièces d’occasion sont plus avantageuses. En fonction de l’offre et de la demande, vous pouvez réaliser de belles économies. Les prix peuvent aller jusqu’à 40 voire 50% moins cher par rapport aux pièces neuves.

Aussi, il n’y a pas de réelle crainte à avoir quant à leur qualité, à condition d’acheter vos pièces d’occasion auprès d’une casse moto agréée et habilitée ou d’un revendeur fiable. En effet, les pièces sont testées et vérifiées avant d’être proposées à la vente.

Avec de la chance, vous pouvez même dénicher des pièces impeccables, qui proviennent de motos neuves récemment accidentées et les obtenir à un prix nettement inférieur.

De plus, si votre moto est ancienne ou de collection, il se peut que le constructeur ait cessé de produire des pièces de rechange pour votre modèle de bécane. Dans ce cas, les pièces d’occasion constituent la seule option pour réparer votre bolide.

Il va de soi que la durée de vie d’une pièce d’occasion ne sera pas aussi longue que celle d’une pièce neuve. En fonction de son degré d’usure, vous devez vous préparer à la remplacer plus ou moins rapidement.

Et comme il s’agit de pièces qui ont déjà servi, elles sont rarement garanties. Assurez-vous par conséquent de ne pas vous tromper de référence et de bien observer leur état avant de les payer.

Dans la majorité des cas, vous pouvez utiliser des pièces d’occasion pour réparer votre moto. Elles conviennent parfaitement pour le remplacement des pièces d’habillage endommagées, de certains composants du moteur et même pour certains éléments électriques.

Par contre, le recours aux pièces d’occasion est déconseillé en ce qui concerne les composants en lien à votre sécurité. C’est le cas par exemple pour tout ce qui touche au système de freinage de la moto. Il vaut mieux privilégier les pièces neuves.

Il en va de même pour certains consommables dont il est difficile de mesurer le degré d’usure et d’en estimer la durée de vie restante. Cela concerne par exemple la batterie, les joints et les filtres, les roulements, les bougies, etc.

Réparer ou remplacer les pièces ?

Il faut aussi savoir qu’il est possible de réparer certaines pièces. En fonction de l’importance des dégâts, des artisans spécialisés sont aujourd’hui capables de redonner leurs côtes d’origine à des pièces endommagées.

Les jantes, les suspensions, le réservoir, la selle, les pneus, le radiateur, etc. peuvent par exemple se réparer. Au vu des prix que coûtent ces pièces, cette solution peut être très avantageuse.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel. C’est le seul qui pourra vous indiquer si la pièce concernée vaut encore la peine d’être réparée ou s’il est préférable de la remplacer.

S’adresser à une casse moto

Réparer une moto avec des pièces d'occasion

Si votre moto est gravement amochée, une autre option consiste aussi à se rendre directement auprès d’une casse moto. Avec de la chance, vous y trouverez une moto accidentée, du même modèle que la vôtre.

Dans ce cas, au lieu d’acheter les pièces une à une, il peut être avantageux de s’approprier directement l’épave et de récupérer les pièces qui vous seront utiles pour la réparation de votre bolide. En faisant ce choix, la remise en état de votre moto peut revenir moins chère.

1

Commentaires et votes

1 commentaire1 voteNote moyenne : 5.0/5
N Nrj15K3E

Les pieces d'occasions introuvables constituent un frein à l'achat d'une moto. Cependant il y à des compromis, par exemple il peux y avoir un embrayage type universel qui peux s'adapter, ou des fourchettes universelle pour la boîte de vitesse, voir une boîte de vitesse universelle. Les hauts moteurs sont légions, neufs. Bref à part les carters moteurs s'ils sont tout cassés, tout peux se retrouver. Voir changer le moteur entier, il en existe neuf et d'occasion comme tu le dit. Merci pour l'article, je le sauvegarde.
V