Échappement libre derbi

Échappement libre derbi

Salut ! Je vais vous raconter une petite aventure qu'il m'est arrivée et je me demande si ma réaction a été la bonne. Je roulais avec un ami qui est en derbi senda débridé full origine (pot, cylindre, boite à air...) qui a 20 000 bornes. J'avais déjà roulé plusieurs fois avec lui mais cette fois-ci sa moto faisait bien plus de bruit (sans que ça soit non plus trop). On a pensé que c'était sa laine de roche qui avait cramé donc on a pas fait gaffe et on a bien du faire 40 bornes sans trop se soucier. Après une pause, on rentre. Mais d'un coup, je le voit plus derrière moi (on roulait tout les deux à environ 80-90 à l'aller). J'attends puis je le voit au loin, mais j'ai bien attendu 5 minutes. J'ai cru qu'il s'était cassé la gueule mais non rien, donc on continue. Mais cette fois sa moto fait un ENORME bruit. Et quand je dit énorme, je pèse mes mots ! Je suis en admi libre avec un scr et putin je m'entendais pas accel à côté de lui. On fait 10 bonnes bornes puis on s'arrête à un village car je me dis qu'il y a un gros problème. Il laisse sa moto au ralenti et c'est la première fois que j'avais les oreilles en pls, on aurait dit qu'après un rupteur elle allait faire un retour de flammes comme un S1000 ! Un tracteur passe à côté et on l'entend même pas, alors que la moto tient au ralenti. Bref, je trouve la cause et lui dit de tout arrêter. Son recycleur à air (la barre "bride" sur les pots de derbi) s'était fait la malle. A la place, un bon trou ou on pouvait passer 2 doigts. Bon du coup d'où le gros bruit. J'ai pensé qu'il y avait un gros risque de serrer donc j'ai appelé mon père pour qu'il ramène mon pote et sa moto chez eux en remorque. On a bien pensé que si il avait fait ce bout de chemin, il pouvait encore aller jusqu'à chez lui (environ 8 km) mais j'ai préféré pas prendre le risque. J'explique ensuite à mon pote pourquoi ce serait dangereux pour le moteur de rouler encore comme ça. Je lui dit donc qu'il peut y avoir des appels d'airs jusqu'au cylindre (les gaz frais s'échappent, d'où la perte de puissance) et qu'il y a gros risque de serrage, vu que les 50 sont quand même plutôt capricieux et que le "trou" sur le pot se trouve avant le catalyseur, d'où le risque encore plus gros ! C'est là qu'un homme m'interpelle et m'explique que selon lui c'est pas du tout aussi grave que ça et qu'il y a pas un si gros risque, que après l'explosion le cylindre continue de faire ses montées-descentes et que même avec le trou y'a pas de risque d'appel d'air car le piston rejette en permanence de l'air. Se lance alors une grande discussion mais finalement je préfère quand même appeler mon père pour ne prendre de risques. Vient donc la question : Ai-je fait le bon choix ou est-ce que j'ai trop "dramatisé" la chose et que mon pote pouvait bien faire encore 8km sans se soucier ? Merci de vos réponses

Meilleures réponses

  • Réponse ✓
    Non tu risquait rien le flux va toujours du filtre a air a l échappement avoir un tel trou n est pas grave pas plus que le trou du pot c'est est surtout niveau amende que tu risquait gros . Par contre l inversé boucher le pot la ça peut être grave .
  • Réponse ✓
    Oui ta fait le bon choix, tu lui a évité une potentielle amande et tu à évité de cassé les oreilles à tout le monde.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.